9 Juillet 2021 à l’opéra de Nice  : L’orchestre du monde  » Ensemble à Nice »

9 Juillet 2021 à l’opéra de Nice : L’orchestre du monde  » Ensemble à Nice »

Nous avons tant attendu… Voici venu le temps d’être à nouveau ensemble… L’orchestre du monde, c’est cette volonté de rassembler des musiciens du monde entier qui vont venir former un orchestre à Nice pour célébrer le plaisir d’être ensemble. Il se tiendra durant notre formation pour des professeurs de musiques étrangers qui auront la musique et la langue française en partage.
Dans quelques jours, nous vous donnerons plus d’informations sur le sujet… Comptez sur nous pour vous essayer de vous surprendre et de tout faire pour que même loin vous soyez présent avec nous. Ce moment nous le souhaitons comme celui des retrouvailles après tant de temps éloignés les uns des autres… Ensemble à Nice sera vous le verrez un concept, un point de départ pour ce monde d’après… La seule chose que nous vous dévoilons, c’est que nous commencerons par l’hymne à la joie  🙂  Pour le reste un peu de patience !

Formation linguistique et Citoyenne

Formation linguistique et Citoyenne

Nous concevons la langue française comme un trait d’union et comme un formidable vecteur pour porter les valeurs citoyennes. J’apprends le français et je deviens euro-citoyen, j’apprends le français et je deviens éco- citoyen, citoyen solidaire et du monde. Parce que nous pensons que les étudiants d’aujourd’hui sont les « faiseurs » du monde de demain et que les professeurs sont des « passeurs de savoir » qui transmettent aux générations futures les valeurs et les connaissances pour leur permettre de devenir des citoyens éclairés. Nous avons souhaité que formation citoyenne et linguistique se croise et s’entremêle pour donner un sens supplémentaire au plurilinguisme.  si la langue française est celle des lumières alors qu’elles éclairent les valeurs citoyennes du vivre ensemble : « je suis parce que nous sommes »

Quem a conmilitio Argonautarum

Quem a conmilitio Argonautarum

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium Mopsi, quem a conmilitio Argonautarum cum aureo vellere direpto redirent, errore abstractum delatumque ad Africae litus mors repentina consumpsit, et ex eo cespite punico tecti manes eius heroici dolorum varietati medentur plerumque sospitales.

Pin It on Pinterest