Un rassemblement réussi à Nice ; Le Projet Career Garden fédère les acteurs de l’Hôtellerie, de la Restauration et du Tourisme

Un rassemblement réussi à Nice ; Le Projet Career Garden fédère les acteurs de l’Hôtellerie, de la Restauration et du Tourisme

Du 6 au 9 novembre 2023, Francophonia et le Lycée Jeanne et Paul Augier ont
accueilli le projet Career Garden, une initiative innovante rassemblant 20 participants
venant d’Autriche et d’Allemagne ainsi que des élèves et professeurs du Lycée
Jeanne et Paul Augier à Nice. Parmi eux figuraient des chefs cuisiniers, des
enseignants, des étudiants du secteur ainsi que des coordinateurs professionnels
œuvrant dans le vaste domaine de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme.

Cet événement, « Chefs in the Garden, » a permis à ces acteurs clés du secteur de se
réunir pour partager leurs expériences, discuter des spécificités de leurs métiers
respectifs et explorer des méthodes d’apprentissage novatrices. L’objectif principal
était de faciliter un échange fructueux sur les attentes mutuelles concernant le
processus de stage, favorisant ainsi une compréhension plus approfondie des
besoins de chacun.

L’aspect international de cet événement a offert aux participants une opportunité
unique d’interagir avec des professionnels de l’hôtellerie en France, notamment à
Nice. Des discussions ont eu lieu avec des coordinateurs de stage français et des
étudiants ayant déjà vécu une expérience de mobilité professionnelle à l’étranger
dans le cadre de leurs études.

Parmi les moments forts de l’événement, les participants ont bénéficié d’une visite
exclusive du prestigieux Negresco de Nice. Ils ont eu l’occasion de rencontrer et
d’échanger avec le gérant de l’établissement, plongeant ainsi dans les coulisses de
la gestion d’un hôtel de luxe. Les discussions ont abordé divers aspects de la
profession, des stages dans les hôtels de luxe aux défis quotidiens rencontrés par
les professionnels du secteur.

En plus des échanges enrichissants, cet événement a renforcé les liens entre les
participants et a ouvert les bases de collaborations futures. Les enseignants ont pu
partager des idées pédagogiques novatrices, les étudiants ont bénéficié d’aperçus
précieux sur leur future carrière, et les professionnels ont eu l’opportunité de mettre
en lumière les évolutions récentes de leur secteur.

Le projet Career Garden, par son initiative « Chefs in the Garden, » s’est révélé être un
évènement favorisant le partage des connaissances et le renforcement des réseaux
professionnels au sein de l’industrie de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme

Marion, volontaire française de Cagnes-Sur-Mer, partie en mission de Corps Européen de Solidarité à Malte !

Marion, volontaire française de Cagnes-Sur-Mer, partie en mission de Corps Européen de Solidarité à Malte !

Marion a effectué une mission auprès de l’organisation Birdlife dans une réserve naturelle.

 

« Pendant huit mois, j’ai eu la chance de faire un volontariat avec Birdlife Malta à Malte avec pour structure d’envoi Francophonia. Ce volontariat m’a permis d’avoir de nouveau l’occasion de vivre dans un nouveau pays et d’être entourée de personnes venant de toute l’Europe. Pouvoir faire ma mission avec Birdlife Malta représentait une expérience incroyable pour moi comme il s’agit de la plus grande organisation environnementale du pays et que c’est dans ce genre de structure que j’aimerai travailler.

 

J’ai eu l’occasion d’apprendre plein de connaissances avec des mentors géniaux et généreux dans une ambiance détendue. Comme la majorité des employés de l’organisation sont maltais, cela m’a également permis d’en apprendre plus sur la culture locale. À travers l’été notamment, les feux d’artifices, les festivals musicaux et les fêtes de chaque village créaient une ambiance vivante et dynamique.

 

Et durant mes heures de travail, je pouvais profiter de certains des seuls hameaux naturels de tranquillité de l’île que sont les réserves naturelles gérées par Birdlife. Suivre la migration des oiseaux à travers les mois tout en montrant aux visiteurs la beauté de la nature et les créatures intrigantes comme les caméléons faisait un très beau cadre de travail.

 

C’était une belle expérience entourée d’une super équipe et de volontaires passionnés dont j’ai tiré des connaissances mais aussi des amitiés importantes. »

Apprendre autrement avec la créativité, un monde à découvrir

Apprendre autrement avec la créativité, un monde à découvrir

à

Christine Thibaudier-Ness

     Tous les enseignants, et en particulier ceux dont la responsabilité est d’enseigner les langues, vivent le défi journalier d’aider leurs élèves à rencontrer du succès. Comme Isabelle Puozzo Capron et Enrica Piccardoile mentionnent dans leurs recherches, les enseignants rencontrent trop souvent des élèves en proie à des émotions parasitestelles que la peur d’être jugés, de prendre des risques, de commettre des erreurs, ou de se sentir incapables lorsquils doivent réaliser certaines tâches.

     Communiquer à l’écrit ou l’oral dans une langue nouvelle maîtrisée avec plus ou moins de confiance fait facilement naître des émotions négatives chez les apprenants. Déstabilisés dans leurs efforts durant de précieux moments d’apprentissage, les élèves finissent par perdre confiance dans le développement d’habiletés essentielles. Pour surmonter ces obstacles, il est possible d’adopter une pédagogie de la créativité en réveillant «des émotions facilitatrices d’apprentissage. »

 

 

 Définir la créativité

    Tous les chercheurs s’accordent à définir la créativité comme une fonction et/ou une capacité que chaque individu possède pour réaliser une production nouvelle, unique et originale. Elle se manifeste à travers l’usage de facultés comme l’imagination, la spontanéité, la curiosité, et la pensée divergente. L’individu qui démontre de la créativité ose prendre des risques en brisant ou en déformant le cadre de principes pré-établis et peut ainsi trouver une solution nouvelle mieux adaptée à résoudre un problème ou surmonter un obstacle.

  • Pour MichelLouis Rouquette, la créativité est une « fonction inventive, d’imagination créatrice, dissociée de l’intelligence…» (La créativité, PUF, 1951) ;
  • Dans le Larousse, c’est la « capacité de produire des œuvres nouvelles, d’user de comportements nouveaux, de trouver des solutions nouvelles à un problème. » (1997) ;
  • Et selon Werner D. Fröhlich : « Terme désignant la possibilité qu’a un individu, dans les processus de résolutions de problèmes, de trouver des relations inédites, de produire de façon relativement courante et souple des idées nouvelles et des solutions originales. » (Dictionnaire de la psychologie, 1997).

 

Les bénéfices de la créativité, un bien pour l’élève et pour l’enseignant

      Dans le cadre scolaire de la Colombie britannique au Canada, la pensée créatrice est une des trois compétences fondatrices en éducation à travers le curriculum 

La pensée créatrice a trait à la génération d’idées et de concepts nouveaux et novateurs dans le contexte dans lequel ils sont générés et qui ont une valeur pour la personne qui les imagine ou pour les autres. Elle porte également sur l’élaboration des idées et des concepts retenus, les faisant passer de l’imaginaire à la réalité.

L’élève qui a recours à la pensée créatrice est curieux et ouvert d’esprit, affiche un sentiment d’émerveillement et de joie dans l’apprentissage, se montre prêt à raisonner de façon divergente et n’est pas troublé par la complexité. Il réfléchit aux idées et aux concepts connus, il fait preuve d’imagination, d’inventivité, de débrouillardise et de flexibilité, et il se montre prêt à courir le risque d’explorer en terrain inconnu.

 

Quelques idées pour appliquer la pédagogie de la créativité

      La créativité permet d’obtenir des résultats souvent plus efficaces et mieux adaptés à une situation, en particulier quand il sagit de lapprentissage langagier. De plus, les émotions jouent un rôle significatif dans lexécution de tâches, que les élèves travaillent seuls ou en groupes. Albert Bandura qui a développé la perspective sociocognitiviste ou SEP (sentiment d’efficacité personnelle) a observé que plus la perception qu’a l’élève de ses compétences est élevée, plus la réussite de sa performance est probable. Il est donc important de donner aux apprenants des tâches qui vont leur permettre de prouver leurs capacités et de daccéder à une nouvelle zone de confort.

 

Cidessous, veuillez trouverquelques suggestionsdactivitéscréatives dans lesquelles certaines contraintessont remplacées par de la flexibilité dans lenseignement:

  • Proposer des conversations en groupes de quatre en leur demandant de noter sur une grande feuille de papier ce qu’est leur plus grand succès, par exemple, puis d’élaborer entre eux ensuite. On peut utiliser le format napperon (figure ci-jointe).
  • Travailler avec des images pour traiter de sujets concrets à l’oral ou à l’écrit : la description, le questionnement, l’opinion, la narration, la liste, le dialogue ; mais aussi pour aborder des sujets plus abstraits ou personnels comme parler des émotions, des sentiments, des réactions, des métaphores.
  • Pour travailler l’écriture :
       – Proposer des séances d’écriture spontanée pour libérer les idées, la pensée (écrire pendant 3 à 5 minutes sans s’arrêter sur un thème libre).
       – Écrire dans un journal personnel deux ou trois fois par semaine.
       – Travailler avec des dés imagés
       – Écrire un poème ou une chanson inspirée de ce que l’on voit autour de nous, des noms de régions, ou toutes sortes d’autres choses, la poésie étant sans limite…
                   ▪ https://youtu.be/yF8VUPXrFLs (Georges Moustaki, Les eaux de mars)
                   ▪ https://youtu.be/Iajdt5GLGuI (Chloé Sainte-Marie, Mishapan Nitassinan)
    – Relever des mots qu’on aime ou qui nous inspirent dans une chanson ou un poème pour créer un nouveau texte.
  • Travailler avec des métaphores pour expliquer des concepts abstraits (créer une banque d’images avec les élèves).
  • Demander aux élèves de s’identifier à des personnages célèbres et d’expliquer leur choix, de préparer une entrevue, de leur écrire une lettre…
    .

L’évaluation d’activités créatives

     Dans le Cadre européen pour l’apprentissage et l’évaluation des langues, on recommande d’utiliser des rubriques descriptives, positives et neutres (chapitre 9) qui vont reprendre les consignes de la tâche proposée. Il est préférable de proposer quatre niveaux de réussite afin de ne pas tomber dans un niveau neutre. Lors de l’évaluation, il est essentiel pour l’enseignant de se dissocier de ses goûts et préférences, pour demeurer impartial et ne corriger que ce qui est demandé.

     Les descripteurs pourraient être comme suit :

  • Réalisation de la tâche = la tâche est exécutée selon les consignes données.

  • Les idées sont pertinentes à la situation = il n’y a pas de hors-sujet.

  • Le vocabulaire correspond à la situation proposée = il n’existe pas de décalage entre les mots employés et le contexte (attention à respecter le niveau d’habiletés des élèves).

  • L’orthographe lexicale et grammaticale, ainsi que la syntaxe sont respectées (attention à respecter le niveau d’habiletés des élèves).

 

Les avantages d’une pédagogie de la créativité pour toutes et tous

      En encourageant ses apprenants à sortir du cadre établi et en intégrant des tâches axées sur une pédagogie de la créativité en classe de langue, l’enseignant leur permet d’éliminer une série de contraintes et d’émotions parasites qui font à la fois obstacle à l’apprentissage et à l’enseignement. Sous des apparences ludiques, la créativité libère non seulement des habiletés nouvelles mais met également en place des attitudes qui contribuent à créer une communauté d’apprentissage positive :

  • Une ouverture d’esprit et de citoyenneté
      • La bienveillance
      • La curiosité
      • La compréhension de l’autre
      • La collaboration
      • La coopération
  • De l’énergie et de la motivation
      • La motivation pour apprendre
      • Du bien-être
      • Un sentiment d’efficacité personnel (SEP d’Albert Bandura)
      • Une reconnaissance sociale
      • Du dynamisme
  • Une meilleure compréhension et le développement de la pensée
      • La circulation d’idées
      • Un approfondissement des connaissances
      • La capacité à passer de l’abstrait au concret et inversement
  • De la flexibilité et de la spontanéité
      • La prise de risques
      • L’exploration d’habiletés créatrices
      • De l’audace pour sortir de sa zone de confort et tenter des nouveaux apprentissages
      • Accueillir le changement
      • Sortir du cadre

 

page4image57462144

i Piccardo, Enrica et Puozzo Capron, I. Pour une évaluation créative en classe de langue. https://www.researchgate.net/publication/267156951_Piccardo_E_Puozzo_I_Pour_une_evaluation_creative_en_ classe_de_langues_In_M-T_Maurer-eder_Ed_L’enseignant_au_sein_du_dispositif_d’enseignementapprentissage_de_la_langue_etrangere_Actes_du_ Ve_Colloque_
ii Piccardo et Puozzo Capron. page 1
iii https://curriculum.gov.bc.ca/fr/competencies/thinking/creative-thinking

iv https://positivepsychology.com/bandura-self-efficacy/ vv https://davebirss.com/storydice-creative-story-ideas/ vi https://rm.coe.int/16802fc3a8

 

L’intégration de l’intelligence artificielle dans la classe de FLE : approches et applications de base

L’intégration de l’intelligence artificielle dans la classe de FLE : approches et applications de base

Christine Rant

     Avec l’arrivée et la disponibilité d’outils comme Google Bard, Perplexity, Claude et ChatGPT sur le marché, nous vivons sans aucun doute un moment de révolution technologique qui rivalise avec l’arrivée d’Internet et du smartphone. Qui aurait pu imaginer dans les années 90 que nous dépendrions de nos ordinateurs et de nos smartphones pour payer nos factures, planifier nos rendez-vous, faire des réservations, trouver notre chemin dans une nouvelle ville et organiser nos vies personnelles et professionnelles?

     Intégrer l’IA en classe de FLE n’est pas seulement une question de suivre une tendance, mais une véritable opportunité pédagogique. L’avenir de l’enseignement du FLE, et plus largement de l’éducation, est indéniablement lié à l’IA. Les avantages qu’elle offre, tant pour les enseignants que pour les élèves, sont trop nombreux pour être ignorés. En adoptant l’IA, les enseignants de FLE peuvent non seulement améliorer l’efficacité de leur enseignement, mais aussi préparer leurs élèves à un monde de plus en plus numérique.

 

 

Qu’est-ce que l’IA ?

     L’IA ou l’intelligence artificielle est une branche de la technologie qui reflète la capacité d’une machine à reproduire une intelligence humaine dans des domaines tels que l’apprentissage, le raisonnement, la résolution de problèmes, la perception et l’utilisation du langage. Bien que l’IA existe depuis des décennies et qu’elle ait été utilisée dans des domaines tels que les diagnostics médicaux, la planification financière, la robotique, la reconnaissance vocale et faciale et les algorithmes de recherche, ce n’est que récemment que l’IA sous la forme d’outils tels que Google Bard, Perplexity, Claude et ChatGPT est devenue facilement accessible au grand public.

 

Vocabulaire de l’intelligence artificielle

IA générative : Il s’agit d’une sous-catégorie de l’IA qui crée de nouvelles données à partir des informations qu’elle a apprises. Dans le contexte du langage, elle peut produire des textes, des phrases ou des dialogues. La capacité de l’IA générative fait également référence à la capacité d’un modèle d’intelligence artificielle à générer du contenu original et cohérent, tel que du texte, des images, de la musique ou d’autres formes de médias.

NLM (Natural Language Models) : Ce sont des modèles de traitement du langage naturel basés sur des réseaux de neurones. Ces modèles peuvent comprendre, générer et traduire du texte.

LLM (Large Language Model) : Il s’agit d’une catégorie spécifique de NLM caractérisée par sa taille massive et sa capacité à traiter des informations linguistiques de manière très avancée. Google Bard, Perplexity, Claude et ChatGPT en sont des exemples.

– Chatbot : Un chatbot, ou agent conversationnel, est un programme informatique conçu pour simuler une conversation humaine en temps réel, généralement via des interfaces textuelles ou vocales. Nous rencontrons de plus en plus de chatbots en ligne dans le domaine du support client. Nous les utilisons également sur nos téléphones et autres appareils domestiques tels que Siri d’Apple et Alexa d’Amazon. Google Bard, Perplexity, Claude et ChatGPT en sont également des exemples.

– Un prompt : un ensemble d’instructions ou de questions saisies dans un chatbot afin de générer un produit tel qu’un essai, un code informatique, une image, un texte ou un dialogue.

– Un prompt engineer : une personne qui imagine un ensemble spécifique d’instructions nécessaires pour générer un certain produit tel qu’un article, un code, une image ou une réponse.

 

Les bénéfices de l’IA en classe de FLE

1. Personnalisation de l’apprentissage : L’un des plus grands avantages de l’IA est sa capacité à offrir un apprentissage personnalisé. Chaque apprenant est unique, avec ses propres besoins, son rythme et ses intérêts. L’IA peut adapter le contenu et les exercices en fonction du niveau et des progrès de chaque élève, permettant ainsi un apprentissage sur mesure. Duolingo, Quizlet et Memrise sont quelques exemples d’applications qui utilisent l’IA pour personnaliser l’apprentissage.

2. Assistance en temps réel : Des outils basés sur l’IA peuvent fournir des feedbacks immédiats, permettant aux élèves de comprendre leurs erreurs et de s’améliorer rapidement. Ceci est particulièrement utile pour la prononciation et la grammaire car les apprenants peuvent obtenir une correction instantanée. Les outils de grammaire comme Grammarly et de texte prédictif tels que ceux intégrés dans les applications de traitement de texte comme Microsoft Word et Google Docs sont des exemples de ce que de nombreux étudiants ont déjà l’habitude d’utiliser.

3. Automatisation des tâches répétitives : L’évaluation et la correction peuvent être chronophages pour les enseignants. L’IA peut automatiser certaines de ces tâches, libérant du temps pour se concentrer sur des activités plus interactives et enrichissantes et pour mieux connaître nos élèves.

4. Accès à une multitude de ressources : Les plateformes basées sur l’IA peuvent recommander des ressources pertinentes et adaptées à chaque apprenant, qu’il s’agisse d’articles, de vidéos ou d’exercices. Les outils comme Google Bard et Perplexity ont accès à internet en temps réel et peuvent également fonctionner comme moteurs de recherche.

5. Création et différentiation des ressources et des documents supports : L’IA peut créer rapidement des plans de cours et didactiser des ressources telles que des documents et des vidéos à utiliser en classe. Cela permet aux enseignants d’utiliser plus facilement les ressources actuelles afin de mieux motiver et faire participer leurs élèves. Elle crée également facilement de nombreuses versions et niveaux d’activités et de tests afin de mieux répondre à une variété de styles et de capacités d’apprentissage des élèves. Des outils tels que Diffit créent et didactisent instantanément des documents et des activités de compréhension en fonction des besoins uniques de vos élèves.

 

Interagir avec L’IA et écrire un bon prompt pour obtenir les meilleurs résultats

     Écrire un bon prompt est essentiel pour obtenir des résultats pertinents, en particulier lorsqu’on interagit avec des modèles de langage (LLMs) comme Google Bard, Perplexity, Claude et ChatGPT. En tant qu’enseignants, nous sommes des prompt engineers très compétents pour la simple raison que nous sommes habitués à donner des instructions précises. Nous les donnons quotidiennement sous plusieurs formats afin nos élèves comprennent mieux nos attentes.

     Voici quelques étapes simples à suivre pour écrire un bon prompt : précisez un rôle, un objectif, certaines restrictions et le format du produit final.

Découvrez le témoignage d’un volontaire en CES

Découvrez le témoignage d’un volontaire en CES

 

 

Renato, volontaire Italien, au Service Jeunesse de la Ville de Nice 

 Je souhaite partager avec vous mon expérience en tant que volontaire européen en France, un pays multiculturel qui m’a offert une aventure à 360 degrés. Ce projet a été une véritable opportunité pour moi de découvrir et de vivre des expériences uniques. 

J’ai eu la chance de contribuer à l’association Stockfish et à la Maison de l’Étudiant, en soutenant leurs projets. Cette expérience a été unique et enrichissante !  

Ce qui restera à jamais gravé dans ma mémoire, c’est d’avoir été sélectionné en tant que délégué pour le projet Nice2028, en tant que capitale européenne de la culture. Cette expérience exceptionnelle m’a permis de collaborer avec tous les acteurs des villes voisines de Nice, car il s’agissait d’un projet transfrontalier.  

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude envers l’association Francophonia, et la Maison de l’Étudiant, qui m’ont permis de venir en France, ainsi qu’envers le programme Corps Européen de Solidarité. Grâce à ce programme, j’ai eu l’opportunité de vivre des expériences uniques qui ont marqué ma vie. 

Cette aventure en tant que volontaire européen en France a été une expérience exceptionnelle qui m’a permis de grandir, d’apprendre et de rencontrer des personnes extraordinaires. Je suis reconnaissant pour cette opportunité et je continuerai à valoriser les enseignements tirés de cette expérience tout au long de ma vie. 

Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui ont rendu cela possible ! 

Francophonia et l’ESAP : Une collaboration pour l’éducation et l’administration publique

Francophonia et l’ESAP : Une collaboration pour l’éducation et l’administration publique

    C’est avec une grande fierté que nous vous annonçons la signature d’un accord sans précédent, qui ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de l’éducation et de la culture. Francophonia a signé une convention de coopération internationale globale avec l’ESAP (Ecole Supérieure d’Administration Publique) à Bogota en Colombie. Dans un monde où les défis et les enjeux internationaux et de coopération entre nations se multiplient, cet accord marque le début d’une nouvelle entente visant à renforcer l’éducation, promouvoir l’apprentissage, le partage d’expérience et la mobilité des étudiants, fonctionnaires, agents publics et élus locaux.

 

      Francophonia et l’ESAP proposeront des programmes avec des opportunités uniques d’apprentissage du français, de formations à l’administration publique et aux sciences politiques et stages dans des administrations. Les étudiants profiteront d’une immersion totale à Nice dans la culture française, de partage d’expérience avec des participants formateurs experts venus du monde entier.


      Francophonia et l’ESAP proposeront des programmes spécialement conçus pour les fonctionnaires, les agents publics, les diplômés et les étudiants. L’accord prévoit également une collaboration étroite dans la conception et le développement conjoint de congrès, de séminaires, de cours virtuels, de forums et de formations. De plus, la mobilité des enseignants, des étudiants, des fonctionnaires et des chercheurs sera favorisée. Francophonia et l’ESAP collaboreront activement dans la réalisation de travaux de recherche dans leurs domaines d’expertise respectifs. Enfin, cet accord facilitera également l’échange d’expériences en matière de formation, de recherche et de vulgarisation.

Cette collaboration commencera par un premier accord de mobilité de 21 étudiants qui resteront un mois à Nice cet été.

Au total, plus de 800 étudiants ont postulé !

      L’ESAP correspond à l’équivalent de l’INSP en France (ex ENA), et déploie une présence sur l’intégralité du territoire colombien. La signature de cet accord de coopération entre Francophonia et l’ESAP représente une avancée significative dans le domaine de l’éducation, de la recherche et de l’administration publique. Cette collaboration renforcée offrira de nombreuses opportunités aux fonctionnaires, aux étudiants, aux chercheurs et aux professionnels des deux pays. En travaillant ensemble, Francophonia et l’ESAP contribueront à promouvoir l’apprentissage, à favoriser la mobilité internationale et à développer des solutions novatrices pour les défis de l’administration publique d’aujourd’hui.

Pin It on Pinterest